• Jérémie Leblond-Fontaine

Aventure à Terre-Neuve - 03 - Premier contact

Le soleil est chaud et chauffe la boîte du camion dans lequel on dort. Une heure de sieste environ et hop on est reparti pour une autre demi-journée. On sillonne les environs rapidement avant de reprendre la route pour faire le tour du secteur. Encore une fois tout près de la route, j’aperçois une tache blanche qui se déplace. Je demande à Philippe d’immobiliser le véhicule et je sors les jumelles. Un caribou, notre premier. Un jeune mâle avec de tout petits bois. On stationne la voiture et on prépare le matériel. Le 400mm en main, le 200mm dans le sac, on est parti pour photographier jusqu’au coucher du soleil. Le temps est bon, aucun vent, soleil radieux, température fraîche parfaite pour que les animaux s’activent.


Le caribou s’avance dans la plaine. C’est une espèce de décor lunaire. On dirait que des tonnes de gravier 0-¾ ont été déversées partout. Quelques petits amas de végétation ici et là, un peu de lichen par ci, quelques petits arbustes par là. On se place de manière à ce que le caribou se dirige dans notre direction. Je remarque qu’il n’est pas seul, un autre jeune mâle l’accompagne. Nos deux premiers caribous!


Voyant qu’ils ne bougent pas très rapidement, je prends le temps d’analyser leur comportement, de les contempler, d’apprécier le moment. La lumière est encore haute. J’aime bien trouver les animaux lorsque la lumière n’est pas encore bonne. Ça permet de bien comprendre leur comportement pour mieux prévoir leurs déplacements et positionnement lorsque la lumière sera meilleure.



caribou newfoundland terre-neuve wildlife wild faune sauvage canada jérémie leblond-fontaine sunset sun coucher du soleil lever mammal reindeer


On les suit donc jusqu’au coucher du soleil. Ils ne sont pas très farouches. Ils sont même plutôt insensible à notre présence. Ils passent par quelques reprises tout près de moi, à un point tel que je ne peux même pas faire la mise au point. En parlant doucement, je m’assure qu’ils n’oublient pas ma présence pour qu’aucun incident ne se produise. Leurs mouvements sont doux, j’entends les cliquements de leurs articulations. Leur physique est intéressant. Ils ont de toutes petites pattes, mais leurs sabots sont énormes en proportion. On voit bien qu’ils ont bien adaptés aux conditions hivernales. Ils se couchent au sol pour ruminer lorsque le soleil se pointe sur l’horizon. La scène est magnifique. On les quitte finalement lorsque la lumière est partie.



caribou newfoundland terre-neuve wildlife wild faune sauvage canada jérémie leblond-fontaine sunset sun coucher du soleil lever mammal reindeer

caribou newfoundland terre-neuve wildlife wild faune sauvage canada jérémie leblond-fontaine sunset sun coucher du soleil lever mammal reindeer


On repart vers la voiture. La luminosité ambiante est très faible, mais au loin je remarque une série de points blancs. Auparavant dans la journée, j’avais repéré plusieurs rochers blancs. Je ne veux jamais prendre de chance de manquer un animal, alors je prends toujours le temps de regarder aux jumelles de quoi il s’agit. Ce soir, je remarque que les rochers blancs se déplacent. Je n’arrive pas à distinguer de quoi il s’agit visuellement, mais je sais très bien en réalité ce que c’est : la harde de caribous. Je suis heureux comme un enfant à Noël. Je saute littéralement de joie. Avec Philippe, on s’empresse de se rapprocher pour confirmer la présence de la harde. Il subsiste toujours une petite lueur orangée sur l’horizon et les caribous se déplacent en ombres chinoises sur cette toile de fond. La scène est tout simplement magique. La nuit tombe, et ne connaissant pas la réaction de la harde face à notre présence (et également, nous n’avons que comme lampes nos téléphones), on décide de revenir à la voiture pour mieux revenir le lendemain.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon
  • Blanc Icône Blogger
  • Icône blanc Flickr